LOIGNY ou l’espérance détruite

25,00

                                                         Introduction

Lors de mon arrivée en Eure-et-Loir, il y a déjà plus de trente ans, j’ai consacré une grande partie de mes loisirs à la découverte du patrimoine historique de ce département et j’ai eu la surprise de constater que la guerre de 1870 en constituait un surprenant épisode.

Je n’avais alors qu’une connaissance « scolaire » de cette guerre, limitée aux défaites subies dans l’est de la France et au siège de Paris, le rôle de l’Armée de la Loire ne m’étant que vaguement connu au travers de la personnalité emblématique de Chanzy.

J’appris très vite que la région avait été en réalité affectée par une longue et pénible occupation et avait connu plusieurs combats, dont le principal s’était livré autour d’un petit village perdu au fond de la Beauce, ce Loigny qu’une promenade dominicale me révéla bientôt dans sa simplicité mais me permit aussi une visite au musée de la bataille où je reçus incontinent ma première «leçon »de la bouche de l’abbé Thevert, avec la passion qui l’animait.

L’enseignement essentiel que j’en tirai alors fut naturellement le rôle joué le 2 décembre par les « Zouaves » de Charette, sous le signe du Sacré-Coeur et le commandement du général de Sonis, illustré par la méthode habituelle de l’excellent curé consistant à former de la main la « lunette grossissante » qu’il préconisait pour mieux observer les détails des scènes reconstituées sur les murs de la chapelle votive.

 

Catégorie :

Description

Table des matières

Introduction

La guerre de 1870, perdue avant d’être déclarée

Les premiers temps de l’Armée de la Loire

L’offensive de l’Armée de la Loire, 1er et 2 décembre

Le désastre humain succède à la défaite militaire

Organisation et fonctionnement des ambulances civiles

Inhumations temporaires, transferts et monuments du souvenir

Consécration de Loigny

La béatification en marche

Annexes :

1- Relation de l’abbé Theuré

2- Lettre du général de Sonis au ministre de la Guerre

3- Lettre du major Dujardin-Beaumetz au maire de Chartres

4- Lettre du major Dujardin-Beaumetz au président de la Société de secours

5- Correspondance de la marquise de Gouvion-Saint-Cyr

6- L’anesthésie, palliatif de la souffrance

7- Opérations, infections et guérisons aléatoires

8- La création des Sociétés de Secours

9- Présence et interventions des ambulances « internationales »

10- Origines de la dévotion au Sacré-Cœur, reconnaissance et expansion

11- Les Zouaves Pontificaux

12- La bannière du Sacré-Cœur, symbole d’amour ou emblème guerrier ?

13- Ordonnance de S.G. Monseigneur l’Evêque de Chartres

14- Pertes humaines et identifications des victimes

15- Tableau des soldats tués et des blessés décédés

Sources et Bibliographie

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “LOIGNY ou l’espérance détruite”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *