couv_MHADepuis 2002, en s’appuyant sur les contrats de développement passés avec l’Europe et la Région Centre Val de Loire, les acteurs du Pays Dunois et du Pays de Beauce travaillent sur l’identité de notre territoire : l’identité permet de se situer dans le temps et de se projeter dans l’avenir. C’est le passage de relais aux générations suivantes. En ce sens, elle constitue un facteur de développement durable.

Le patrimoine, la diversité des paysages, les traditions culturelles, la richesse de la créativité de toutes celles et ceux qui vivent sur notre territoire sont autant d’éléments qui participent au rayonnement des Pays de Beauce et Dunois.

L’histoire et le patrimoine comme source d’identité et de mobilisation :

En milieu rural, la reconnaissance et la mise en valeur d’une identité à travers ses paysages, son terroir et son histoire, peuvent être un facteur de mobilisation important pour développer une dynamique locale et favoriser le maintien du lien social.

Il apparaît donc essentiel de sauvegarder cette mémoire collective qui témoigne des époques passées et récentes.

En milieu rural, la reconnaissance et la mise en valeur d’une identité à travers ses paysages, son terroir et son histoire, peuvent être un facteur de mobilisation important pour développer une dynamique locale et favoriser le maintien du lien social.

Il apparaît donc essentiel de sauvegarder cette mémoire collective qui témoigne des époques passées et récentes.

Dans le cadre des programmes européens LEADER et régional « ID en Campagne », plusieurs associations et collectivités travaillent ensemble depuis trois ans afin de sensibiliser la population locale à cette notion de « mémoire collective, mémoire d’hier et d’aujourd’hui » tout en gardant une vision contemporaine. L’objectif de cette initiative est de répondre à différentes problématiques du territoire comme :

–        Améliorer la connaissance du territoire et de son patrimoine.

–        Conserver et valoriser l’héritage commun et la mémoire collective.

–        Transmettre le patrimoine aux futures générations.

–        S’approprier le territoire et renforcer son identité.

–        Renforcer l’attractivité et développer une image moderne et créative du territoire.

Le Pays Dunois et le Pays de Beauce font partie de cette aventure. Les deux pays ont créé, il y a onze ans, le Prix du Manuscrit de la Beauce et du Dunois, pour constituer un fond « mémoire collective » à partir d’ouvrages et de témoignages non publiés qui restent généralement diffusés dans un cercle restreint.

Parallèlement, plusieurs témoignages d’agriculteurs, de personnalités locales (comme Marcel Barbier, Guy Bataille…) ou historiques (comme Jean de Dunois, le Général de Sonis, Jean Feugereux…) ont été collectés sur le territoire, mais de façon disparate pour les  bulletins municipaux, la mise en place de spectacles, d’expositions…

Afin de ne pas perdre ces traces de la vie quotidienne de nos contemporains, mais aussi de nos aînés et du parler beauceron, la Société Dunoise qui est le dépositaire du fond « Mémoire collective » en association avec les Pays Dunois et de Beauce et les Granges d’Arts, ont réfléchi à la conservation de ces témoignages pour les intégrer au « fond mémoire collective ».

Ce livret et le site ont pour objectif de recenser une partie de ces éléments. Au travers de 53 portraits, vous découvrirez des femmes et des hommes qui ont façonné ce territoire par le travail de la terre, d’autres en ont été inspirés pour leurs écrits ou leurs spectacles. Des personnalités locales et plus illustres témoignent aussi du rayonnement culturel et historique de notre territoire.

                                    Philippe Vigier                                                                                                                            Philippe Lirochon

                             Président du Pays Dunois                                                                                                            Président du Pays de Beauce